AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cycles [Edhel, Cirel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ciraxs / Rukainn
Elfe Déchu
avatar

Nombre de messages : 571
Age : 28
Date d'inscription : 21/01/2007

Caractéristiques
Caractère: Taciturnes / Froid, provocateur
Ennemis: Tout le monde / pareil.
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Cycles [Edhel, Cirel]   Jeu 5 Avr - 0:33

Les anciens répètent souvent que la vie est un cycle.
Les conteurs royaux, les troubadours du Roi des Elfes narrent souvent ces histoires de flux et reflux des évènements, des vies.
Se sentir un personnage issu de ces contes est sans doute une malédiction.
La douceur des jours anciens est revenue. Amère comme l’écorce d’un de ces fruits qu’affectionnent les Nomades. Sucrée comme le jus qui s’en écoule.

Le soleil sur Sarosa. La vie paisible du petit bourg, Leny, Angelo. Nos conspirations contre l’Empire, contre DarkEmperor…
C’est à ce moment là que j’ai rencontré les deux amours de ma vie.
Épée au baudrier, tenue impeccable, cheveux mi longs, il oeuvrait pour la justice.
Évidemment nos larcins firent qu’il s’intéressa à nous.
C’est ainsi que je croisais son sourire.
Nous entrâmes dans cette danse, nous croisant, nous cherchant, jouant à être amoureux. Mais la règle de cette danse était cruelle.
Nos différences, notre jeunesse, nos idéaux, tout juste forgés et si ancrés dans nos vies nous séparèrent.
Nos mains se détachèrent, la musique s’éloigna, le rythme de ce cycle nous repoussa loin l’un de l’autre. Nos souffles ne se mêlèrent plus.
Yeux rieurs, mains agiles, sourire carnassier, il était un voleur.
Évidemment nos larcins firent qu’il s’intéressa à nous.
Je fus prise dans un tourbillon. La vie devint intense, vive, colorée.
Les malheurs nous frappèrent. L’infâme Liche nous poursuivi et nous fit connaître la souffrance.
Ainsi une fois encore, la peine succéda à la joie.
Et ce furent les années d’absence. Mon aimé s’en alla vers sa tribu de loups.
Seuls quelques rares amis se souviennent encore de moi. Cela me sauva d’ailleurs la vie et prolongea mon errance loin des terres humaines.
Et aujourd’hui…
Tout recommence.
Mon cœur s’affole, bat d’un rythme effréné. Mes mains tremblent, mes jambes ne me portent plus. Je tressaille quand ses yeux se posent sur moi.
Les anciens ont raison. Les cycles rythment notre vie.
Il vit dans la même maison que lui à Trigorn, et nous allâmes nous asseoir dans le sable en ce lieu si magique et éloigné de tous.
Mon cœur empli désormais toute ma poitrine. Il me fait étouffer.
Il est humain et ne l’est pas. Il réuni les deux natures de mes deux anciens amours. L’homme et l’animal.

La jeune demi elfe reposa sa brosse. Colora ses joues d’un peu de rouge. S’il la voyait, il ne pourrait ainsi voir l’émotion envahir son visage. Elle sourit. Sa robe était parfaite, ses cheveux brillaient autant que ses yeux. Elle saisit son foulard. S’entourant les épaules de la soie légère, elle franchit le seuil et s’avança au milieu des passants, ne laissant comme trace de son passage que les volutes de son parfum fleuri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cycles [Edhel, Cirel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roulement des cycles
» Krigare, guerrier spé furie niveau 80
» Chronologie de la sortie des differentes boite
» Mélange entre cycle lumineux et extreme G
» [elfe de la nuit voleur spé combat] Sinyakana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde de Gathol :: Role Play :: Les Ruines de la ville :: Bibliothèque-
Sauter vers: