AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Appel de la Mère vers le Fils. [0d1n, l'Ordre*Noir]

Aller en bas 
AuteurMessage
Narmac
Prince Déchu
avatar

Nombre de messages : 586
Date d'inscription : 29/11/2006

Caractéristiques
Caractère: Froid, cruel et sanguinaire.
Ennemis: L'Alliance Humaine
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: L'Appel de la Mère vers le Fils. [0d1n, l'Ordre*Noir]   Sam 17 Fév - 2:20

La veille du grand jour pour le Démon, il se trouvait à Eleven Snake. Il prit la patience d'apprécier chaque minutes qui s'écoulaient, se sentant approcher de plus en plus de son apogée. Lorsque soudain, il entendit deux personnes en conversation, assez proche de lui.

???: Tu es fou Faenor ! Nous ne pouvons pas quitter Maman maintenant !

Feanor bouscula son jeune jumeau, Sibélius, qui se hurta violemment contre le sol, la différence de force des deux jeunes êtres étaient très flagrantre, si bien que le plus douillet des deux se mit à sanglotter.

Faenor: Je retrouverais Tonton Sélénos coûte que coûte ! Tu as bien vu comment Maman à tuer le cheval ! Tu étais là, bon sang !

Le jeune Sélésien se mit à fixer le sol, tandis que l'autre se releva doucement, sèchant ses quelques larmes encore tiède.

Sibélius: Et si Maman ne nous retrouve plus ?! Elle va être morte d'inquiétude ! Je veux pas l'abandonner, ou même en prendre le risque ! Je l'aime, moi !

Le jumeau eut un léger grognement de mépris, et répondit avec férocité.

Faenor: Crois-tu que je suis insensible à la situation de Maman !? Je suis son fils ! C'est elle qui m'a conçu ! Tout comme toi ! J'irais voir tonton Sélénos, que tu le veuilles ou non !

Sur ces mots, Faenor s'éloigna en courant, mais fut très rapidement intercepté par le Démon, totalement recouvert par sa longue cape sombre. Il plongea son regard ténèbreux, haineux et colérique dans celui du jeune Sélésien très courageux, qui pu le soutenir quelques instants, avant de le détourner, tremblant de peur.

Faenor: Qui... Qui êtes-vous... Laissez-moi... passer... s'il vous plaît ! C'est pour ma Maman ! Je dois la sauver !

Le regard du Démon bascula rapidement dans l'incompréhension. Il fut atteint d'une semi-consience, entendant une voix dans le plus profond de son esprit.

???: 0d1n... M'entends-tu...? Je t'appelle depuis des siècles...

0d1n: Qui... Qui êtes-vous ?

???: Voyons... Je suis celle qui est à l'origine de ta naissance... Tu as été créé par mon pouvoir... Toi qui est un Démon de la Skull... L'un des derniers encore actif à l'heure actuelle...

0d1n: ...

???: Ne me crois-tu pas...? Hoo... Ma création... Souviens-toi... Ces visions... Elles représentaient belles et bien ton passé...

0d1n: Quelle ironie... Tout s'éclair... Tout ceci n'était donc pas supercherie...? J'ai oublié... Avec le temps... Ai-je vraiment vécu dans tes profondes entrailles...?

???: Bien entendu... Tu es un être de noirceur... les ténèbres... Sert-toi en ! Voici l'héritage que je te lègue... Je veux que tu assures une prospérité au Mal... Tu aimes faire souffrir les gens... Tu aimes tuer... Regarde cet enfant, devant toi... Son courage... Ceci n'est-il pas que blaphèsmes envers les tiens ? C'est un espoir de l'humanité... Ne les laisse pas grandir... Lui et son jumeau... Sa mère n'en sera que plus déchue...

Puis plus rien. Le vide, le néant. Ses origines, ce qu'il refusait de croire, par son orgueil. Tout venait de lui être révéler. Il était l'un des derniers Démons de la Skull, artefact ayant appertenu à la faction des DarkLord. Lorsqu'il revint à son état normal, toute trace de doute s'effaçèrent de son regard, un regard encore plus sombre et sinistre l'envahit. Ces deux enfants seraient ses deux premières victimes...

Faenor: Hey... M'sieur ! Vous dormez ?

D'un vif geste de la main, 0d1n dégaina son épée et egorgea son mal le jeune Sélésien, qui s'écroula, pressant sa gorge, l'espoir qu'il portait en lui s'anéantissant. Lorsque son jeune frère entendit ses derniers cris de douleur, Sibélius accoura en larmes, auprès de son défunt frère. Ce fut ainsi à son tour de perdre la vie, dans un dernier élan de folie ? Peut-être ? Ce fut très bref, mais même armés, les deux bambins n'auraient eu la moindre chance de rivaliser contre lui. 0d1n rengaina sa lame ensanglantée, et s'éloigna lentement de la place, sans prêter une attention supplémentaire aux égorgés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Appel de la Mère vers le Fils. [0d1n, l'Ordre*Noir]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde de Gathol :: Role Play :: Les Ruines de la ville :: Bibliothèque-
Sauter vers: