AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Riba, 14 Asiris [Mei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narmac
Prince Déchu
avatar

Nombre de messages : 586
Date d'inscription : 29/11/2006

Caractéristiques
Caractère: Froid, cruel et sanguinaire.
Ennemis: L'Alliance Humaine
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Riba, 14 Asiris [Mei]   Jeu 15 Fév - 19:20

Riba 14 Arisis
Après-midi

J'attends.

Je suis assise là, à ne rien faire.
J'attends.
J'attends...
Mais quoi ?
Une pensée ? Oui, juste une pensée et un témoignage, une preuve de celle-ci.
Parce que je ne supporte pas le silence.
Je ne sais pas quoi faire pour que le temps passe alors je prends la plume, bien que je n'ai pas spécialement envie d'écrire et que je n'ai pas vraiment non plus beaucoup d'inspiration.

Je me lève, je vais me chercher un verre d'eau que je bois doucement.
Je relève la tête et regarde par la fenêtre. Alors qu'il pleuvait des cordes il y a cinq minutes, le ciel est maintenant d'un bleu éclatant ; le vent violent qui souffle depuis quelques jours fait changer le temps à une vitesse folle.
Je ne sais pas quel est le souffle qui me fait moi aussi changer d'humeur si rapidement...

En regardant ce ciel, le même que d'habitude, je me dis que contrairement à ce que j'avais pu croire ou espérer ce matin en me réveillant, ce jour n'était pas différent des autres.
Cette pensée me fait sourire, pourtant elle ne me fait pas plaisir. Sans doute dois-je me moquer de moi-même...

Je baisse la tête à nouveau et écris ces quelques lignes.
Je me rappelle l'enthousiasme qui m'habitait à mon réveil. Je voulais attendre de voir si tu penserais à moi en ce jour qui était censé être spécial, mais je n'ai pas pu m'empêcher de vouloir te dire à quel point je t'aimais, à quel point je t'aime.
J'ai eu un élan de tendresse comme il m'arrive rarement d'en avoir, et en tout cas je n'en avais jamais fait part à la personne qui l'avait suscité.
Aujourd'hui je l'ai fait, et le retour a été peu convaincant...
Tu es resté froid, j'ai senti tes mots vides. Quelque chose n'allait pas, et tu n'as pas voulu me dire quoi.

Et me voilà encore avec mes doutes. Ces doutes qui me mettent à terre à chaque fois qu'ils m'assaillent.
Un mot suffit à les dissiper, mais l'attente de ce mot est une douleur à laquelle je ne m'habituerai jamais...

J'ai un mauvais pressentiment...
__________________________________________________________

Riba 14 Arisis
Crépuscule

L'amitié est d'un grand secours là où l'on a l'impression que l'amour fait défaut.
Lewindil, je t'écris donc ces quelques lignes pour te remercier d'avoir un peu réchauffé mon coeur en ce jour morne et froid.
Tu ne l'as pas vraiment fait exprès, et c'est plutôt un hasard d'ailleurs, mais il n'y a que toi qui ais été là pour le faire.
Tu as réussi à m'arracher un sourire, et m'as presque fait verser quelques larmes lorsque tu m'as montré ce qui pouvait sortir de ta plume.
Je ne te connais pas assez pour savoir si ces mots là étaient réellement ceux que tu pensais, le reflet de ce que tu ressens, ou s'ils étaient juste le fruit de ton imagination.
Quoi qu'il en soit, et ton humilité t'empêchera peut-être de me croire, je peux te dire que je les ai trouvé magnifiques...

Ces quelques lignes me semblent bien ridicules pour te remercier à la hauteur de ce que tu mériterais, cependant je crois que ce soir mon coeur est trop seul et endurci pour pouvoir exprimer correctement quelque sentiment affectif.
Cela dit elles ont été écrites à l'occasion de la Saint Valentin, je peux donc te dire que je t'aime d'amitié.

Je te souhaite de bientôt trouver la personne rien que pour toi, celle qui retirera cette lame que le temps enfonce lentement dans ton coeur et le guérira.
Rassure toi, elle viendra, j'en suis persuadée...
________________________________________________________

Riba 14 Arisis
A regarder les étoiles

Je sens quelque chose qui me chatouille la joue.
Une larme, une larme qui roule lentement le long de celle-ci.
Je ne m'étais même pas rendue compte que j'avais commencé à pleurer.
Juste quelques larmes, pas vraiment de pleur, pas de sanglot, et ça ne dure jamais bien longtemps.
Peut-être même pas plus d'une minute, juste le temps que ce je-ne-sais-quoi en moi se réveille et me vide de tout sentiment.
Il y a deux mois jour pour jour, alors que tu me quittais, ce je-ne-sais-quoi avait eu toutes les peines de monde à contenir ma douleur, je ne veux pas que ça recommence...

Il fait froid.
Je regarde ma main et la plume qu'elle tient, elle aussi est vide.

Cette journée s'achève, demain sera un autre jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Riba, 14 Asiris [Mei]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voilà je vais faire comme Riba ! Voici mes tatouages !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde de Gathol :: Role Play :: Les Ruines de la ville :: Bibliothèque-
Sauter vers: