AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Psychologie entravée -6 [Sentimentaliste] [TueurKLSS, l'A*R]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ciraxs / Rukainn
Elfe Déchu
avatar

Nombre de messages : 571
Age : 28
Date d'inscription : 21/01/2007

Caractéristiques
Caractère: Taciturnes / Froid, provocateur
Ennemis: Tout le monde / pareil.
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Psychologie entravée -6 [Sentimentaliste] [TueurKLSS, l'A*R]   Mer 14 Fév - 22:21

Fullia 5 Arisis. Cellule de Kael.


-Kael : Si tu souhaites avancer, il sera nécessaire d’en faire abstraction.

-Fardulphe : Je n’y arrive pas…

-Kael : C’est normal, tu es humain. Ta nature a donné naissance à tous ces états d’âme.

-Fardulphe : Que puis-je faire ?

-Kael : Pour renier tes sentiments, il va te falloir abandonner ton humanité.

Les deux hommes se tenaient tous deux assis face à face, séparés par cette imposante barrière métallique. L’un du bon côté de cette frontière physique, l’autre du mauvais. Ou l’inverse ? Lequel se trouvait en position de force ? Fardulphe ne le savait plus lui-même. Il ferma les yeux pour mieux se concentrer, se laissant bercer par les paroles de son détenu à la mentalité si captivante.

-Kael : Le fait de ressentir rend les êtres plus faibles qu’ils ne le sont. La peur les fige, la colère les contrôle, la tristesse les démotive, la pitié les trahi. Je me suis débarrassé de toutes ces émotions il y a bien longtemps, et vois ce que je suis devenu. Un homme qui accompli sa destinée sans jamais tergiverser.

-Fardulphe : Et l’amour ? N’as-tu jamais aimé ?

Le criminel marqua un long temps d’arrêt. Il ferma à son tour les yeux, laissant le silence faire son travail. Il se remémorait la manière avec laquelle il avait violé la jeune Mortelle, avant de l’assassiner quelques jours plus tard. L’avait-il réellement fait pour déstabiliser Tomas, l’amant de cette royaliste ? Où avait-il laissé libres ses pulsions de dicter sa conduite ? Il choisi d’écarter cette hypothèse, préférant oublier cette soirée à la signification si trouble.

-Kael : Jamais. Ne dit-on pas que l’amour rend aveugle ?

-Fardulphe : C’est… Stupéfiant…

-Kael : Peut-être. Toujours est-il que tu peux te débarrasser de toutes ces barrières que tu t’es inutilement imposé.

Ils continuèrent à échanger ainsi leurs paroles durant toute la nuit. Au rythme de ses mots, de ses idées et de ses interrogations, Kael poursuivait lentement d’infiltrer la faille tortueuse de l’esprit du malheureux Fardulphe. Avancer sans se retourner, ne pas permettre au doute de s’immiscer. Vite s’enfuir, avant que son erreur puisse le rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Psychologie entravée -6 [Sentimentaliste] [TueurKLSS, l'A*R]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Immuniser vos unités Ogres à la Psychologie
» Abomination et psychologie
» Jouer contre des unités immunisées à la psychologie
» TFE sur les rôlistes
» regle, charge des volants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde de Gathol :: Role Play :: Les Ruines de la ville :: Bibliothèque-
Sauter vers: