AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 S'accrocher à un espoir malgrès [...] [Alliage, l'Empire]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ciraxs / Rukainn
Elfe Déchu
avatar

Nombre de messages : 571
Age : 29
Date d'inscription : 21/01/2007

Caractéristiques
Caractère: Taciturnes / Froid, provocateur
Ennemis: Tout le monde / pareil.
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: S'accrocher à un espoir malgrès [...] [Alliage, l'Empire]   Mer 14 Fév - 22:02

Alliage

Un blanc immaculé dans un vide incolore et inexistant, voici la vision que la mort lui offrait... Un grand vide. Remplis de rien. Etait-il encore quelque chose lui même?
La seule émotion qu'il ressentait encore était l'angoisse. Pourquoi le crystal ne marchait il pas? Pourquoi son corps ne s'était pas réincarné à Naep?
Et si quelque chose n'avait pas fonctionné? Non ça ne pouvait pas se terminer comme celà, pas maintenant, pas tout de suite!

Le tirant de ses pensées floues, un homme apparu devant lui, flottant dans cet espace irréel. C'était lui. L'esprit d'Alliage tendit ce qui était autrefois son bras vers ce reflet, à présent une image effacée encore ancrée dans son esprit. Il devait attraper son corps, il devait revenir à lui... Néanmoins celui ci le regarda faire, et parla, ce qui eut pour effet de surprendre l'ancien humain.

- Une simple pierre. Tu croyais que c'était ça qui nous ramenerait?

Il tenta de lui hurler dessus, de lui ordonner de venir, mais sa propre voix n'existait plus. Seules ses pensées se répercutaient encore sur cet infini pâle.

- Tu as défié la mort. Elle ne te laissera pas nous réunir. Nous ne la reverrons plus aussi. Nous allons les abandonner. Nous allons être une menace de moins pour ceux que tu combattais.
C'est finis Alliage. Ou peut être voudrais tu savoir le nom que nous a donné nos parents?

Il se sentit frémir face à cette question, face à ces paroles qui le brisait et le fissurait de toute part. Sa volonté se fixa toute entière sur le désir de revenir, de revenir et d'achever ce qu'il avait commencé. Son reflet plissa des yeux et continua:

- Tu t'en moques? Pourtant tu t'es demandé la vérité toute ta vie non? Maintenant que c'est terminé, la curiosité ne te prend elle pas?
Abandonne cet espoir. Tout tes ennemis t'ont infiniment repproché ta manie à t'accrocher à des choses impossibles... C'est terminé, que tu le veuilles ou non.

Si quelque chose pour lui était impossible à concevoir, s'était ça. il aurait pu mourir un an auparavant, il était destiné à mourir dès son plus jeune âge, mais il avait évité cet instant. Non, il n'avait pas échappé malgrès lui au repos pour qu'il vienne à lui en ces instants, pas maintenant qu'il avait des choses à réaliser, qu'il avait un réel but et une personne sur qui entièrement compter, non il ne l'acceptait pas et payerait le prix qu'il faut.

- Calme toi... Tu n'as rien à offrir. Tu as cassé par toi même ton âme, tu l'as corrompue avec ta pierre. Elle ne tiendra pas ici très longtemps. Bientot, tu exploseras par toi même dans cet univers. La mort deviendra une chose vivante comparé à ce que tu vas vivre.
Tu n'as plus rien. Tu vas devenir plus mort que la mort elle même...

Alors il s'était condamné lui même..? S'il n'avait plus rien à offrir.. Il lui fallait demander... Une seconde chance. Un espoir.

- Comment oses-tu penser pouvoir offrir quelque chose en échange?..
Aurais tu vraiment le courage de changer ta vie ou quoi ce soit d'autres une fois cet espoir offert? Tu sais comme moi que les humains sont ingrats.
Tu te crois différent?
Tu crois que ce que tu vis n'est arrivé qu'à toi? C'est une poussière dans un désert. Tu es encore moins que ça très cher...

Une fois que nous ne pensons plus à nos propres vies, on arrive toujours à cette conclusion... Mais après tout, chaque goutte d'eau forme l'océan. Pourquoi la sienne ne pourrait elle servir à personne? En y repensant bien, il avait causé plus de malheurs que de bonheurs... Il devait arranger ça... Avoir fait quelque chose de son existence, avant de disparaitre à jamais, disparaitre à un tel point que même Vanilius ne pourrait plus rien pour lui...
Vanilius...
En amenant son horizon vers son reflet, il remarqua qu'il avait changé. Les habits de cuir s'étaient transformé en une large cape noire, et le visage était à présent masqué. Néanmoins la voix ne changea pas, quand à elle...

- Tu reviendras sur Vesperae. Ton âme sera scellée et liée à moi. Chaque vie enlevée de tes mains apportera une ombre de cette personne dans le sceau. Etanche ma soif et tu vivras, sous mes ordres et avec des avantages que tout mortel rêverait.
Oses te dévier de ce chemin et tu reviendras ici. Et tu disparaîtras.
C'est ta dernière chance Alliage.


- Et je saurais m'en servir, seigneur Vanilius...

Son corps était là. Il se voyait. Néanmoins une horrible douleur le saisit, parcourant ses membres fraîchements réanimés. Des marques noires, des signes, une image de faux et de tête de morts réunies sur son torse, s'était le sceau... Il se confondit avec sa chaire jusqu'à devenir invisible aux yeux de tous, ce symbole de damnation et de pouvoir.

Tout se mit alors à tourbilloner, le souffle lui manqua, des poussières blanches lui piquèrent les yeux, un vent violent fit frissoner la forêt... La forêt? Il était revenu à Naep, voilé d'une cape noire au tissus inconnu. Sa nouvelle vie et chance commençait, prête à lui apporter de nombreuses sequelles et peut être des moments qui en vallent aussi la peine. Mais il vivait. Et il comprit enfin, combien chaque détail que percevait ses yeux, chaque sentiment que ressentait son coeur, chaque sensation qu'apportait son corps, tout ceci était unique et ne se vivrait plus. Nouvel envoyé et pion de Vanilius, le Général Imperial se dirigea silencieusement vers Trigorn, dans la ferme intention de profiter de ce qu'on venait de lui offrir.

- Je ne crois pas au hasard, mais je sais que le destin nous a lié ensemble... Je n'arrive pas à retirer cette phrase de mon esprit... Je ne sais pas si tu sais que je suis revenu ici, pour toi, mais je te ferais revenir à mes cotés... Je t'offrirais la vie que tu veux, même si la mienne ne peut déjà plus se détourner de la mort...
Je ne crois pas au hasard, mais je sais que le destin nous à lié ensemble, Icelia...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
S'accrocher à un espoir malgrès [...] [Alliage, l'Empire]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Astuce] Accrocher un casque Knigths Kingdom sur une tête Metru
» THPC [Saison 46]: Meilleur joueur espoir
» THPC [Saison 49] : Meilleur gardien espoir
» [fan-fiction]l'espoir des toa.
» Dernier Espoir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde de Gathol :: Role Play :: Les Ruines de la ville :: Bibliothèque-
Sauter vers: