AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un soir [Elfe de l'Ombre, la Croisade*Noire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ciraxs / Rukainn
Elfe Déchu
avatar

Nombre de messages : 571
Age : 28
Date d'inscription : 21/01/2007

Caractéristiques
Caractère: Taciturnes / Froid, provocateur
Ennemis: Tout le monde / pareil.
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Un soir [Elfe de l'Ombre, la Croisade*Noire]   Mer 14 Fév - 21:49

La nuit est si froide dans cette maison. L’homme reste contre le mur, les jambes et les bras écartés, du sang coule de ses membres pour finir sa longue route sur le sol en bois. L’humaine elle, ne sert plus à rien depuis trois heures, elle ne serait pas digne d’être une esclave, de servir pour le bon plaisir de la chair à mes très chers elfes noirs.
Les deux enfants restent immobiles loin, entre le meuble de cuisine et un tonneau servant très certainement à la toilette quotidienne. Ils pleurent et tremblent, n’osent croiser mon regard de peur de finir comme la mère et le père.

Ils sont jeunes, pourront servir à la gloire des elfes noirs comme des petits esclaves aux mains fragiles mais au cœur robuste, ils pleureront avec les autres mais s’exécuteront quand même.
Comme le monde, je verrais grandir ces deux petits humains jusqu’à leur dernier souffle, moi ma peau ne changera pas, je continuerais de grandir et de devenir fort et imposant, d’imposer la crainte de mon peuple et la mort qu’il incarne.

Je suis un monstre hideux car les autres me voient comme cela. Mes frères eux me considèrent comme un sage et un très bon chef, puisque je suis encore au pouvoir.
Combien de personnes sont mortes par ma faute ? Mais réfléchissez bien, combien de personnes sont en vies grâce à moi ? Comme cette jeune femme du désert, si belle et si douce, cette servante qui accepte son sort, aux cheveux sombres et aux yeux noisettes, la peau foncée comme la mienne, le corps gracieux qui danse sous ses pas. Qui pourrait imaginer qu’elle est esclave des elfes noirs, qu’aucun de mes frères n’a souillé son être.

Je risquerais de mourir pour cet amour envers une humaine ou pire, de perdre ma place de chef. Jane me l’a rappelé hier. Mais je sais que jamais je ne mourrais de la main d’un elfe noir et si un d’entre eux arrive à prendre le pouvoir de chef militaire il devra subir la colère de mes fidèles et les lames des assassins.

Chef militaire est un rang, maître des bêtes est un pouvoir, je garderais mon pouvoir et mon être pour voir le monde comme je le vois aujourd’hui. Je ne suis pas comme les autres elfes noirs, je le sais depuis plus de cinquante ans…Mais je reste un elfe noir pour le meilleur et pour le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un soir [Elfe de l'Ombre, la Croisade*Noire]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Belles demoiselle Elfe noirs...
» Black Crusade, le futur stand alone !
» Chroniques du 1er ost de guerre de la Black Legion
» Présentation : Elfes noirs
» la chute de Saint Josmane's Hope

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde de Gathol :: Role Play :: Les Ruines de la ville :: Bibliothèque-
Sauter vers: